Trouver des financements

Que ce soit pour financer des tracts, monter un recours juridique, pour organiser une action ou occuper le terrain, votre lutte a besoin d’argent voire de dons de matériel ! Ne soyez pas timides 🙂 Tout le monde le fait, ce n’est pas sale et souvent on est content de donner de l’argent quand on ne peut pas s’impliquer autrement.

L’appel à dons

Une des meilleures façons pour en trouver est de faire un appel à dons auprès de vos sympathisant-e-s : beaucoup de personnes ne seront pas prêtes à passer du temps et de l’énergie en réunion ou manifestation, mais peuvent donner un peu à un instant T pour soutenir la lutte à leur manière.  Pour motiver ces personnes à donner, il est important d’expliquer à quoi leur don va servir. Cela passe d’abord par se demander : pourquoi a-t-on besoin d’argent ?

Les outils

Les campagnes de financement / crowdfunding

Le financement participatif permet de récolter des fonds auprès des particuliers ou/et des organisations sur un temps court et intense. On parle de campagne de financement participatif car on fait un maximum de communication pendant cette courte période pour récolter les fonds. Elles sont très souvent accompagnées de contreparties : on propose aux personnes de faire un don contre quelque chose. Dans votre cas, ça sera souvent symbolique mais vous pouvez également proposer des “goodies” de votre lutte ou des produits réalisés sur place s’il y a, voir des présents d’artisans, artistes… qui vous soutiennent.

Les deux plateformes que nous vous conseillons :

  • Zeste : la plateforme de financement participatif dédiée aux projets de la transition écologique et solidaire

  • Cotizup : permet à chacun de collecter des fonds pour toutes les occasions sans frais de plateforme.

Les cagnottes en ligne permanentes

Au contraire des campagnes de financement, ces cagnottes reçoivent des dons réguliers ou ponctuels mais sans forcément avoir de contreparties et surtout sans temporalité. Néanmoins, cela ne veut pas dire ne pas communiquer dessus, au contraire ! Il faut régulièrement partager votre cagnotte / le fait que vous avez besoin de dons. N’hésitez pas à montrer régulièrement “ce que vous faites de l’argent”. Les réussites de votre lutte, les constructions, etc…  en bref : montrer que les dons sont vraiment utiles.

La meilleure plateforme pour ce faire est HelloAsso

Focus sur :

Les cotisations

Pour percevoir des cotisations, le plus simple est de créer une association autour de votre projet et d’inviter les personnes intéressées à y adhérer au prix que vous fixez entre vous (libre ou fixe).  Vous gagnerez une certaine confiance dans ce sens, accompagnée toutefois de certaines obligations : organiser des assemblées générales, fournir un rapport d’activité à vos adhérent-es…

En savoir plus

La déduction fiscale

La déduction fiscale permet aux donateurs-rices de défiscaliser à 66% les dons qu’iels font. Ainsi, un don de 10€ ne leur coûte que 3€ quand ils déduisent les 6€ de leurs impôts. La demande de défiscalisation se fait en ligne.

Les cagnottes physiques

Enfin, durant vos événements ou juste sur les lieux de luttes, n’hésitez pas à mettre une cagnotte visible pour les dons ponctuels. Sachez également que faire des événements c’est souvent très rentable ! La vente de repas, de verres, les spectacles… tout ce qui peut faire venir des gens et les faire dépenser dans votre cagnotte !

Les financements publics/privés

Il est également possible de trouver ponctuellement de l’argent auprès d’organisations ou de fondations dédiées à la protection du climat et de la biodiversité.