Trouver des allié·es

Identifier les soutiens 

Tout au long de votre lutte vous allez chercher des alliés potentiels sur votre territoire pour nourrir vos rangs et votre panel de compétences. Selon les typologies d’acteurs, certains seront dans votre collectif qui formera un collectif inter-organisation, d’autres seront des partenaires extérieurs qui participeront de manière plus ponctuelle et seront des ressources.

Pour solliciter et nourrir votre lutte au mieux, l’idéal serait que vous ayez un binôme de personnes chargées d’être en contact avec ces acteurs extérieurs. Les alliés intégrés dans votre collectif seront quant-à eux des membres de votre collectif, le lien sera directement établi. 

Pour garantir ce lien et continuer d’élargir vos rangs, il est toujours important de rechercher, de connaître et de rencontrer ces acteurs pour pouvoir les positionner et savoir quel type de compétences et de ressources ils vont vous apporter. Mais aussi quel est leur positionnement et leur intérêt vis-à-vis de votre lutte. Ainsi vous pourrez savoir ce qu’ils vont vous apporter et s’ils constituent des partenaires fiables et susceptibles d’être intégrés complètement dans votre lutte.

Les Types d’allié-es

  • Les riverain·es sensibles au sujet

  • Les associations environnementales locales (FNE, Greenpeace, Alternatiba, etc.)

  • Des porteur·euses d’alternatives (Amap, paysan-ne-s, collectifs d’ateliers vélo,  …)

  • Des syndicats proches de vos idées et concernés par le projet (Confédération Paysanne, Solidaires, CGT, FSU, …)

  • Des associations qui sont en lien avec d’autres luttes locales de votre territoire ou de votre thématique. Cela permet d’alimenter les 2 types de mobilisations (locales et nationales) et de se renforcer en ayant des moyens de pressions à différents niveaux. Cela peut permettre aussi de demander à d’autres personnes de rejoindre ponctuellement une mobilisation.