Les médias

 

Il est intéressant de prévoir au-moins une personne dédiée pour répondre aux sollicitations de la presse et une personne (la même ou une autre) qui s’occupe de la rédaction du dossier de presse, de son envoi, etc. Mais comme vous avez déjà établi vos messages et votre stratégie, tout ne peut que bien se passer !

Les relations avec la presse

Comment ça marche ?

  • Identifier les journalistes des différents journaux nationaux et locaux rédigeant des articles sur votre sujet et leurs coordonnées ainsi que ceux de la rédaction générale de ces médias. La structure de leur mail est bien souvent la même : prenom.nom@lenomdumedia – pnom@lenomdumedia, etc… Si vous avez déjà un contact, tous les autres auront le même mail. 

  • Remplir un tableau avec ces différentes coordonnées pour pouvoir y accéder rapidement, si vous avez ces contacts ou les moyens de les contacter. Vous pouvez aussi les inscrire sur une liste mail presse spécifique de votre lutte pour leur envoyer à chaque fois à tous vos communiqués (par exemple, via riseup, mailchimp, …). Il est toutefois toujours mieux de privilégier si vous en avez le temps un travail plus fin de prise de contacts individuels.

  • Avec cette base de données, lorsque vous avez un sujet, un événement ou une mobilisation que vous jugez pertinente à relayer, vous pouvez les inviter à l’événement en question, rédiger et envoyer un communiqué de presse afin que les journalistes puisse le reprendre et en faire un article

Surtout n’oubliez pas qu’il s’agit de relations qui au départ sont fragiles et qui vont croître en confiance et en qualité à mesure que ce lien va se consolider. Il est donc très important d’avoir en tête que comme toutes relations, elles se construisent. Il ne faut pas s’inquiéter si au début vous avez peu de couverture médiatique. Elle va se renforcer, mais pour cela il faut que la presse ait confiance en vous. Les journalistes sont souvent sur-sollicités, doivent faire le tri et ont pour habitude de se fier à celles et ceux qu’ils/elles connaissent en priorité. Allez à leur rencontre le plus possible !

Focus sur vos actions

Pour des événements susceptibles de les intéresser (par exemple une action importante, un rassemblement, …), invitez-les. Mais surtout, si vous les invitez, veillez à ce qu’ils se sentent bien, aient l’information et que cela suscite leur intérêt. Si le sujet ne vaut pas le coup du déplacement ou qu’il n’est pas à la hauteur des informations que vous leur avez fournies, les relations pourraient se durcir. En général les médias locaux sont plus faciles à séduire, mais pour les médias nationaux, il vous faudra arbitrer entre invitations ou seulement l’envoi de communiqués de presse.

Les médias spécialisés

Une entrée dans le monde du journalisme peut se faire par le biais des médias spécialisés. Ils sont les premiers qui peuvent être à l’écoute de vos luttes et vous relayer. En voici une liste non exhaustive :

Comment parler aux médias ?

Le Communiqué de presse

Pour des sujets d’actualité et d’informations, ils sont idéalement illustrés, bien rédigés et sourcés.

Si vous souhaitez informer la presse que vous êtes en train de faire une mobilisation, une bonne pratique consiste à envoyer un communiqué de presse juste après le lancement, il est donc important d’anticiper l’heure d’envoi et à qui l’envoyer. Par exemple, si vous organisez une manifestation, vous pouvez envoyer un communiqué de presse en amont afin d’informer que vous allez réaliser cette manifestation et un second le jour J, où vous apporterez des précisions sur l’ambiance, le nombre de personnes présentes, etc. Vous pouvez pré-rédiger le communiqué en amont afin qu’il n’y ait plus que des modifications mineures à réaliser afin de l’envoyer plus rapidement. Il est particulièrement important de l’envoyer vite dans ces cas-là pour que les journalistes relaient votre information avant de rendre leur papier : par exemple il est fréquent qu’un média ne publie que les chiffres de personnes mobilisées selon la préfecture ou ceux qu’il a vaguement compté sur place plutôt que votre chiffre s’il arrive trop tard.

La conférence de presse

Pour des événements de grande ampleur et publics, vous pourrez organiser une conférence de presse où il y aura donc vos porte-paroles, potentiellement des allié-e-s pour apporter un autre discours complémentaire et les différent·es journalistes que vous aurez invité.

Parfois, les journalistes vous demanderont un dossier de presse, surtout quand vous les invitez à un événement. Ce dossier reprend votre communiqué mais également d’autres éléments plus précis sur votre action, sur qui vous êtes, pourquoi vous faites ce que vous faites, quelles sont les conséquences… ce n’est pas indispensable mais c’est aussi bien d’en avoir un. Ce dossier n’est pas spécifiquement dédié à la presse, vous pouvez vous en servir pour présenter la lutte à vos bénévoles, aux partenaires, etc…

Les outils